> Histoire

_JEF7084 (2).jpg

La Maison Franck Sorbier, son histoire.

 

La Maison Franck Sorbier voit le jour lorsque son couturier se lance dans l’aventure en créant sa marque.

Depuis la fin des années 80, la Maison Franck Sorbier évolue dans le monde de la création et de la mode. De la Haute Couture, fleuron de l’excellence à la Française, à la réalisation d’œuvres d’art, en passant par le prêt-à-porter de luxe ou encore des collaborations de prestige orchestrées par son Grand Couturier et Maître d’Art, l’activité fuse et mélange les genres.

Entre poésie et exigence, création libre et adaptation, la Maison est un des acteurs incontournable du monde de la mode française et internationale.

Gardienne de savoir-faire ancestraux, la Maison s’engage dans la transmission et la pérennisation des techniques traditionnelles et contemporaines auprès de son environnement et des nouvelles générations.

Frank Sorbier, qui a osé « entrer en haute couture » en métamorphosant des chutes de tulle, n’a de cesse d’inventer et de « poétiser », en « gestes patients », les matières simples, précieuses, toujours nobles, de la couture : la dentelle qu’il bouillonne ou cisèle, le tulle qu’il froisse ou cloque, le crin qu’il ébouriffe, la soie qu’il presse et compresse, sa « signature » depuis ses débuts.

L’élégance raffinée de Frank Sorbier ne manque pas d’audace. Son univers personnel est dense et généreux, comme les rêves qui l’habitent. L’idéal de la couture, l’art de la vie.

© Jeff Guiot

Les grandes dates

1987

Frank Sorbier présente sa première collection expérimentale, collabore à de grandes campagnes publicitaires, des visuels liés à la musique et poursuit parallèlement un rôle de consultant.

1991

Dans sa première collection commerciale, Frank Sorbier revisite un mono-produit, la veste tailleur, qu’il chahute à la manière de l’écriture automatique des surréalistes. Face à l’intérêt immédiat de Bergdorf Goodman à New York, de Seibu au Japon, et des Galeries Lafayette à Paris, il fonde sa Maison.

Trois années s'en suivent, la marque Franck Sorbier est distribuée à travers le monde : Saks Fifth Avenue (États-Unis), Al Ostoura (Koweit), the Swank (Singapour), Harrods (Royaume-Uni), Galeries Lafayette (France), Maria Luisa (Italie)... Son travail, la marque et ses collections sont présentés au même niveau qu'un Chanel, un Armani, un Saint-Laurent ... 

1994

Cartier le remarque et soutient, depuis, chacune de ses présentations.

1996

Parrainé par Donald Potard (Jean Paul Gaultier) et Simon Bernstein (Sonia Rykiel), Franck Sorbier devient membre invité de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode.

1999

Frank Sorbier est intégré en qualité de membre permanent de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode.

 

2004

Le Ministère de la Culture nomme Frank Sorbier Chevalier des Arts et des Lettres.

Il réalise le costume d’Académicien du peintre Zao Wou-Ki avec François Lesage.

 

2005

Frank Sorbier reçoit le label Haute Couture et labellisé Grand Couturier par l’ensemble de ses pairs et le Ministère de l’Industrie , parallèlement il se voit décerné une distinction, par l’ensemble des dentelliers européens pour son travail d’orfèvre.

de 2005 à 2012

La Maison Frank Sorbier est approchée par deux grands artistes de la scène musicale française pour la création des costumes de scène : Mylène Farmer pour « Avant que l’ombre … » et Johnny Hallyday pour « Flash Back Tour ». 

Les Opéras en plein air ont recours au savoir-faire et la créativité de Franck Sorbier pour les opéras La Traviata et les Contes d’Hoffmann.

Vuarnet, General Motors, André, Grey Goose, DevernoisCartier, Paris Miki, Intel ... ont fait appel à son talent multiforme.

headeractu-traviata.jpg
MF_JH_COSTUME.jpg

2008

La Maison Franck Sorbier inaugure sur Internet une nouvelle typologie de défilé. Sa présentation virtuelle est distinguée par le Webmaster Award (Etats-Unis), le Grand Prix Stratégies/Condé Nast du Luxe, la Mention Spéciale pour un site de Mode au Festival de la Publicité de Meribel.

2009

Frank Sorbier ajoute une corde à son arc avec son premier film intitulé « la Haute Couture n’est plus ce qu’elle était ! SO WHAT ! » en tant que scénariste et directeur artistique.

Ce film sera présenté dans les vitrines du Ministère de la Culture, au Palais Royal, sur une durée de 3 mois.

En parallèle, Frank Sorbier en tant que Commissaire d’exposition, met en scène ses dix années de Haute Couture, au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon durant 6 mois. 30 000 visiteurs et un livre d'exposition réalisé par Franck Sorbier et publié avec le soutien de Cartier. 

2009 - 2010

Frank Sorbier recycle des éléments de métal argenté et fait son entrée dans l’univers du design et de la décoration avec ses « Gueules d’Atmosphère » composés d’éléments d’orfèvrerie de récupération, ces personnages ne manquent pas d’humour.

2010

Le Ministère de la Culture nomme Frank Sorbier Maître d’Art.

2011

Prix du Sommet du Luxe et de la création « Talent de l’originalité 2011 »

Exposition au Musée Mandet de Riom de ses « Gueules d’Atmosphère » et de quelques pièces de Haute Couture en orfèvrerie.

2012

Premier Grand Couturier à présenter avec Intel une présentation Haute Couture en réalité augmentée et mapping 3D « Une peau d’âne de temps modernes ».

Modélisation de deux modèles de Haute Couture par Totale Immersion, département Intel, permettant aux invités via un système de caméras tracking d'essayer les modèles. 

Univers et allégorie entre décors et révélation de la collection virtuelle, une vision du futur, à savoir :

proposer à des clientes à l’étranger des robes qui peuvent être confectionnées en rapport avec des univers et situations spécifiques et par l'impression 3D

permettre à la cliente de prévisualiser le modèle achevé virtuellement, à l'autre bout du monde

© Piero Biasion pour la Maison Franck Sorbier 

HC-FS-INTEL.jpg

2013 - 2015

« La Drôle de Collection », hommage à la grande mécène des artistes de l’époque moderne, Peggy Guggenheim

« Livre d'Heures », ode à la Renaissance et la lumière des étoffes au coeur des Jardins de l'Ambassade de Suisse

« Voyage », inspirée des Voyages de Gulliver où mannequins et géant d’osier se côtoient, accompagnés de la marraine de collection, la chanteuse néo-zélandaise Kimbra

« Poème », hommage aux grands courants artistiques de la fin du XIXème siècle, début XXème avec comme marraine de cœur, Emilie Simon 

« Un tendre souffle d'éternité » dédiée au fidèle inséparable disparu, Pirate ; sous une pluie de bulles, entre fluidité et légèreté telle la grâce de l'envol d'un oiseau

2015

Frank Sorbier fait rentrer dans sa présentation de Haute Couture, la danse classique comme pièce maitresse, hommage aux Neiges Éternelles animé par la marraine de collection, la danseuse Étoile Laura Hecquet, et 8 danseuses du corps de ballet de l’Opéra de Paris

La Maison Franck Sorbier signe un co-branding avec la marque de vêtement pour enfant, Tartine & Chocolat : réalisation de modèles spécifiques pour la collection capsule Hiver 2016 ; lancement auprès des acheteurs en Décembre 2015, vente en magasins en Juillet 2016.

2016

La Maison Franck Sorbier profite de sa présentation de Haute Couture, sur la mythique terrasse de l'hôtel parisien Hôtel Raphaël, pour le lancement de sa première collection luxe de vêtements cortège pour petites filles.

2018

La Maison Franck Sorbier et son Grand Couturier et Maître d'Art témoignent, une nouvelle fois, de leur engagement pour l'environnement et la condition animale : Frank Sorbier écrira, lui-même, à destination de sa corporation « J’appelle mes consœurs et confrères au boycott de la souffrance animale pour que perdure la beauté du monde ».

2019

Réalisation pour le Stanivlasky de Moscou et son directeur artistique Laurent Hilaire des costumes de scènes de Giselle (programmation en octobre 2020).

 

2020

Réalisation des costumes de scènes de la Traviata pour l'Opéra de Bordeaux suite à la collaboration artistique avec le Capitole de Toulouse.

La Maison Franck Sorbier conseille le Grand Chef étoilé Alain Passard et les équipes de son restaurant L'Arpège dans le style des uniformes professionnels. 

Pour cause de pandémie de la COVID-19, la Fédération Française de la Haute Couture et de la Mode invitent ses membres à réaliser sous forme digitale la présentation de leurs collections. 

La Maison Franck Sorbier réalise, de ce fait, la réalisation de deux films Il Medico della Peste : "Prélude" (Juillet 2020) & "Révélation" (Septembre 2020) réalisés par Amaury Voslion, tournés au sein de la cour du CNAM, de la Chapelle et des galeries du Musée national des arts et métiers, à Paris.

Laurent-Stéphane Montfort et Bruno Le Page signent le teaser et le making of Il Medico della Peste

L'épisode Il Medico della Peste s'achève par l'exposition de la collection au sein de la Chapelle du Musée national des arts et métiers, la diffusion de la partie 2 "Révélation". Pour l'occasion acteurs et actrices des films sont présents parmi un parterre d'invités (représentants, journalistes, artistes ...). 

Une collaboration entre la Maison et les institutions du CNAM et du Musée des arts et métiers a été rendue possible par Monsieur Olivier Faron, administrateur général du CNAM.

2021

La Maison Franck Sorbier poursuit l'aventure cinématographique pour sa collection Haute Couture Eté 2021 "Muse en Scène" avec un film réalisé par Bruno Le Page et Laurent-Stéphane Montfort

La muse est interprétée par l'actrice et sculpteur Catherine Wilkening

Le créateur Frank Sorbier met à l'honneur les femmes-artistes. De Leonor Fini à Tamara Lempicka en passant par Louise Abbéma, Camille Claudel ou encore Nikki de Saint-Phale, c'est rendre hommage à ses femmes qui ont apporté une touche nouvelle au monde des Arts. 

La collection Haute Couture Hiver 2021-2022 "L'esprit des Lieux - Chaalis - La Servante, le Passeur et la Relique" évolue au travers du Domaine de Chaalis et de l'Abbaye Royale de Chaalis.

Un film réalisé par Laurent-Stéphane Montfort

Frank Sorbier retrouve un ami de longue date, Mario Luraschi accompagné de son épouse Clémence et de ses équipes dont Yann Vaille et Gaëlle Brigo pour orchestrer les scènes des chevaux, ouvrant et clôturant le film. 

Film "La Haute Couture n'est plus ce qu'elle était ! SO WHAT !"

Haute Couture Sorbier Été 2009